Votre panier est vide  Votre compte

Blog

LACHER-PRISE, Kezako?

Img 2777

« Nos capacités sont infinies. Elles nous permettent dʼagir avec détermination et courage. De donner du sens à lʼexistence. Si nous ne croyons pas en nous, que nous nʼavons pas confiance en nous, il est impossible de prendre du recul en cas de besoin, et dʼaborder une situation difficiles de manière calme et modérée.» Dalai Lama

1: La prise de conscience «Mais lâche prise!» me répondit-on. Mon couple battait de lʼaile, mon travail mʼangoissait au possible et mon papa venait de développer un cancer. Ce que jʼavais mis tant de temps à battir sʼeffonfrait et tout ce que lʼon trouvait à me dire cʼétait ce sempiternel «LACHE-PRISE!» Jʼétais agacée, irritée. Lâcher prise, certes cela est inspirant mais quʼest-ce-que cela veut dire au fond? Les mots à force dʼêtre servis à toutes les sauces perdent la mélodie de leur syllabes et la saveur de leur sens profond. Je pratiquais pourtant deja la méditation... cependant jʼetais incapable de lacher-prise, alors que cela semblait tomber sous le sens de tant de personnes. Quʼil peut- être culpabilisant dans notre société dʼêtre passagèrement malheureux. Nʼest-pas le comble du yogi que dʼêtre en panique et blues total? Alors jʼai réfléchi et je me suis dit que finalement, cʼétait peut-être simplement une histoire de langage. Il fallait par moi-même, grâce à mes propres mots et propres actes et expériences, donner un sens au lâcher-prise!

 

2. La recherche: Assise en tailleur devant le poelle à bois, je regarde les flammes. A la fois, une masse constante et éparse, elles dansent et dispersent. Leur forme change à chaque instant. Je ferme les yeux et je respire calmement en observant les sensations au bout de mon nez: lʼair frais et fin qui entre, lʼair plus chaud et velouté qui ressort, je laisse mon souffle mʼapaiser, me nettoyer, me connecter à la conscience de la vie. Mes pensées montent et redescendent telles des bulles de savon. Lâcher-prise vient toquer à ma porte. Je pense: lâcher prise, est-ce le détachement? Le détachement nʼest pas simple.Lʼaffection et lʼattachement à nos familles, à nos projets ne sont-ils pas des moteurs? Peut-être faut-il se poser la question autrement? Il sʼagirait dés lors plutôt de détachement quant aux fruits de nos actions. Il sʼagirait donc de ceci: placer à la source de chacune de nos action une intention positive et sensée pour nous et les personnes que nos choix impactent; ainsi peu importeraient que les resulats aboutissants ne soient pas aussi glorieux quʼescomptés puisquʼau depart lʼintention plaçant les actes était en harmonie avec mes valeurs yogiques. Hum. cela ne pouvait suffire...

 

 

 

3. CQFD: Lâcher-prise me fit penser à sauter à lʼélastique. Oser sauter dans le vide. Pourtant, on a beau savoir que lʼon est maintenu en sécurité, cela nʼempêche pas notre coeur de bondir et dʼexploser dans notre poitrine! Sens de la métaphore, tu mʼéclaires. Alors ce quʼil me manque pour lâcher-prise, cʼest donc cela: la confiance. Oui, cʼest qui donnera du sens à mon lâcher-prise: la confiance en soi: concrètement confiance que quoiquʼil arrive, nous sommes à la hauteur de le vivre et de nous adapter, confiance que nous pouvons et aurons des alliés pour nous soutenir, confiance et foi en nous-même, en un moi en harmonie avec les évènements positits ou négatifs qui se présentent.

 

Accepter avec un coeur ouvert et transparent que chaque chose qui se présente, chaque aventure ou mésaventure est une expression de la vie à un moment donné. Lâcher-prise grâce à la confiance en la grande imparnence. Impermanence qui illustre la loi de changement, de lʼévolution perpétuelle, rien nʼest destiné à durer éternellement, mais tout est voué au changement jusquʼà la plus petite de nos cellules. Alors lâcher-prise au final, cʼest cela: cʼest dire cent pour cent oui à la vie dans les moments de grands bonheurs certes, mais aussi et surtout continuer a dire oui à la vie dans les moments plus difficiles en gardant un coeur confiant et ouvert.

«La paix intérieure est le pivot qui détermine notre comportement et qui nous aide à faire face aux situations douloureuses que nous rencontrons.» Dalai Lama

Yogiquement vôtre,

Claire

Samadhi, un instant d'éternité

 

La NATURE, un support de samadhi:

Img 3591

Introduction: Samadhi:

Selon la philosophie du yoga, le samadhi est un état d’éveil de la conscience qui passe au-delà de la conscience egotique responsable du sentiment de dualité, lui-même responsable de la souffrance. 

Le yoga en tant que chemin de vie aspire à eveiller en chacun d’entre nous ce potentiel, cette sorte de super-conscience que nous aurions perdue en nous identifiant et nous attachant à notre corps, aux personnes, aux objets ainsi qu’aux évenements formant notre histoire personnelle. 

L’expérience de samadhi est aussi plus communément appellée « instant d’éternité»..

Contrairement aux croyances établies, cet état est accessible et déjà potentiellement présent en chacun d’entre nous. Observer la beauté de la nature ou encore partager des moments intenses avec d’autres sont à même d’éveiller cette expérience.

Je partage ici avec vous cet instant unique qui a changé ma vie 

 

J’avais 23 ans, je venais de démissioner de mon premier emploi d’enseignante pour VOYAGER.

Le sac au dos, le beaume coeur, la témérité d’une ex-ado et la curiosité d’une jeune adulte dans l’âme, mes pas m’emmenèrent au Guatemala dans un petit village de pêcheurs sur la côte atlantique.

Le sable volcanique soulignait de sa noirceur le bleu profond de l’océan en regard. Pas de route, pas d’asphalte, sauf des allées de sable fin bordées de cahutes au toît de paille.

Il était 4h30, les yeux plein de sommeil, je me lèvai pour retrouver mon guide.

Nous partions à l’aurore observer les oiseaux sur la lagune. A bord d’une sommaire embarcartion de bois ( launcha). Nous glissions sur les eaux de chaudron dans une obscurité épaisse. Mes sens étaient en éveil. L’ouie à l’affut, j’entendais la rame creuser les eaux pour nous laisser pénétrer dans une antre mystérieuse: à gauche, à droite, un bruissement de feuille d’arbre, un frémissement de joncs.  

Au fil de notre avancée sur l’eau, le décor nocturne se transformait en un tableau aux milles couleurs. 

La noirceur de la nuit glissa comme un bas nylon sur la jambe d’une déesse. 

Dans une danse sublime, le ciel chantait et jettait ses couleurs fantastiques. Toutes les gammes de rouge et rose étaient présentes. Mon âme plongeait le coeur ouvert dans ce bain de pastelles et aquarelles... j’en respirais et en palpais les contours du bout des doigts. 

Indicible et insaisisable ballet éphémère, soleil et terre s’effleuraient aux horizons. 

Les larmes me vinrent... la perfection de cet instant me coupait le souffle. Mon coeur et mon âme tremblaient d’humilité devant une telle splendeur.

Ce spectacle fabuleux se fondit en moi  et diffusa son énergie dans mon corps et mon être... 

Au-delà de ce portrait fabuleux que j’observais, je me sentais à l’intérieur de ce paysage. Cette peinture comme une expression de vie passait au-travers moi et j’étais une expérience de vie passant dans ce décor. Je faisais partie intégrante de cette majustueuse nature. Tout me semblait lié dans une danse fabuleuse des êtres et des éléments. L’observateur et l’objet observé avait fusionné. Samadhi, instant d’internité où la vie peut très instantanément être vue dans sa plus grande magie, dans sa plus grande indicible magestuosité.

Depuis ce jour vit en moi la conscience que le monde, la nature et les êtres sont tous intimement unis dans une mystérieuse danse, celle de la vie, de la terre, de la lune et du soleil... danse de l’aurore et du crépuscule... une conviction que le bonheur des uns n’est complet qu’en se conjuguant au bonheur des autres...

yogiquement vôtre,

 

Claire

 

www.claireyogalife.com

 

pastedGraphic.pdf

ASTUCES

Petites astuces pour nettoyer votre tapis de yoga

 

Il n'est nul besoin de dépenser votre argent en coûteux produit. 

Procurez-vous simplement - un vaporisateur, brumisateur 500 ml plus ou moins rempli au 9/10 d'eau et 1/10 de vinaigre blanc.

                                      - 20 gouttes d'huile essentielle de lavande fine ou lavandin

                                      - 20 gouttes d'huile essentielle de Niaouli ou Tea Tree ( au choix)

Et hop, le tour est joué! La lavande, le niaouli et le tea tree nous offre par la nature des propriétés antiseptiques et antifongiques.

Alors plus d'excuses, frottez au naturel! Ce petit mélange fonctionne aussi très bien pour assainir et nettoyer votre salle-de-bain.

Namaste