Votre panier est vide  Votre compte

LACHER-PRISE, Kezako?

  • Par yogalife
  • Le 18/01/2016
  • Commentaires (0)

Img 2777

« Nos capacités sont infinies. Elles nous permettent dʼagir avec détermination et courage. De donner du sens à lʼexistence. Si nous ne croyons pas en nous, que nous nʼavons pas confiance en nous, il est impossible de prendre du recul en cas de besoin, et dʼaborder une situation difficiles de manière calme et modérée.» Dalai Lama

1: La prise de conscience «Mais lâche prise!» me répondit-on. Mon couple battait de lʼaile, mon travail mʼangoissait au possible et mon papa venait de développer un cancer. Ce que jʼavais mis tant de temps à battir sʼeffonfrait et tout ce que lʼon trouvait à me dire cʼétait ce sempiternel «LACHE-PRISE!» Jʼétais agacée, irritée. Lâcher prise, certes cela est inspirant mais quʼest-ce-que cela veut dire au fond? Les mots à force dʼêtre servis à toutes les sauces perdent la mélodie de leur syllabes et la saveur de leur sens profond. Je pratiquais pourtant deja la méditation... cependant jʼetais incapable de lacher-prise, alors que cela semblait tomber sous le sens de tant de personnes. Quʼil peut- être culpabilisant dans notre société dʼêtre passagèrement malheureux. Nʼest-pas le comble du yogi que dʼêtre en panique et blues total? Alors jʼai réfléchi et je me suis dit que finalement, cʼétait peut-être simplement une histoire de langage. Il fallait par moi-même, grâce à mes propres mots et propres actes et expériences, donner un sens au lâcher-prise!

 

2. La recherche: Assise en tailleur devant le poelle à bois, je regarde les flammes. A la fois, une masse constante et éparse, elles dansent et dispersent. Leur forme change à chaque instant. Je ferme les yeux et je respire calmement en observant les sensations au bout de mon nez: lʼair frais et fin qui entre, lʼair plus chaud et velouté qui ressort, je laisse mon souffle mʼapaiser, me nettoyer, me connecter à la conscience de la vie. Mes pensées montent et redescendent telles des bulles de savon. Lâcher-prise vient toquer à ma porte. Je pense: lâcher prise, est-ce le détachement? Le détachement nʼest pas simple.Lʼaffection et lʼattachement à nos familles, à nos projets ne sont-ils pas des moteurs? Peut-être faut-il se poser la question autrement? Il sʼagirait dés lors plutôt de détachement quant aux fruits de nos actions. Il sʼagirait donc de ceci: placer à la source de chacune de nos action une intention positive et sensée pour nous et les personnes que nos choix impactent; ainsi peu importeraient que les resulats aboutissants ne soient pas aussi glorieux quʼescomptés puisquʼau depart lʼintention plaçant les actes était en harmonie avec mes valeurs yogiques. Hum. cela ne pouvait suffire...

 

 

 

3. CQFD: Lâcher-prise me fit penser à sauter à lʼélastique. Oser sauter dans le vide. Pourtant, on a beau savoir que lʼon est maintenu en sécurité, cela nʼempêche pas notre coeur de bondir et dʼexploser dans notre poitrine! Sens de la métaphore, tu mʼéclaires. Alors ce quʼil me manque pour lâcher-prise, cʼest donc cela: la confiance. Oui, cʼest qui donnera du sens à mon lâcher-prise: la confiance en soi: concrètement confiance que quoiquʼil arrive, nous sommes à la hauteur de le vivre et de nous adapter, confiance que nous pouvons et aurons des alliés pour nous soutenir, confiance et foi en nous-même, en un moi en harmonie avec les évènements positits ou négatifs qui se présentent.

 

Accepter avec un coeur ouvert et transparent que chaque chose qui se présente, chaque aventure ou mésaventure est une expression de la vie à un moment donné. Lâcher-prise grâce à la confiance en la grande imparnence. Impermanence qui illustre la loi de changement, de lʼévolution perpétuelle, rien nʼest destiné à durer éternellement, mais tout est voué au changement jusquʼà la plus petite de nos cellules. Alors lâcher-prise au final, cʼest cela: cʼest dire cent pour cent oui à la vie dans les moments de grands bonheurs certes, mais aussi et surtout continuer a dire oui à la vie dans les moments plus difficiles en gardant un coeur confiant et ouvert.

«La paix intérieure est le pivot qui détermine notre comportement et qui nous aide à faire face aux situations douloureuses que nous rencontrons.» Dalai Lama

Yogiquement vôtre,

Claire

Ajouter un commentaire