Votre panier est vide  Votre compte

Samadhi, un instant d'éternité

  • Par yogalife
  • Le 18/01/2016
  • Commentaires (0)

 

La NATURE, un support de samadhi:

Img 3591

Introduction: Samadhi:

Selon la philosophie du yoga, le samadhi est un état d’éveil de la conscience qui passe au-delà de la conscience egotique responsable du sentiment de dualité, lui-même responsable de la souffrance. 

Le yoga en tant que chemin de vie aspire à eveiller en chacun d’entre nous ce potentiel, cette sorte de super-conscience que nous aurions perdue en nous identifiant et nous attachant à notre corps, aux personnes, aux objets ainsi qu’aux évenements formant notre histoire personnelle. 

L’expérience de samadhi est aussi plus communément appellée « instant d’éternité»..

Contrairement aux croyances établies, cet état est accessible et déjà potentiellement présent en chacun d’entre nous. Observer la beauté de la nature ou encore partager des moments intenses avec d’autres sont à même d’éveiller cette expérience.

Je partage ici avec vous cet instant unique qui a changé ma vie 

 

J’avais 23 ans, je venais de démissioner de mon premier emploi d’enseignante pour VOYAGER.

Le sac au dos, le beaume coeur, la témérité d’une ex-ado et la curiosité d’une jeune adulte dans l’âme, mes pas m’emmenèrent au Guatemala dans un petit village de pêcheurs sur la côte atlantique.

Le sable volcanique soulignait de sa noirceur le bleu profond de l’océan en regard. Pas de route, pas d’asphalte, sauf des allées de sable fin bordées de cahutes au toît de paille.

Il était 4h30, les yeux plein de sommeil, je me lèvai pour retrouver mon guide.

Nous partions à l’aurore observer les oiseaux sur la lagune. A bord d’une sommaire embarcartion de bois ( launcha). Nous glissions sur les eaux de chaudron dans une obscurité épaisse. Mes sens étaient en éveil. L’ouie à l’affut, j’entendais la rame creuser les eaux pour nous laisser pénétrer dans une antre mystérieuse: à gauche, à droite, un bruissement de feuille d’arbre, un frémissement de joncs.  

Au fil de notre avancée sur l’eau, le décor nocturne se transformait en un tableau aux milles couleurs. 

La noirceur de la nuit glissa comme un bas nylon sur la jambe d’une déesse. 

Dans une danse sublime, le ciel chantait et jettait ses couleurs fantastiques. Toutes les gammes de rouge et rose étaient présentes. Mon âme plongeait le coeur ouvert dans ce bain de pastelles et aquarelles... j’en respirais et en palpais les contours du bout des doigts. 

Indicible et insaisisable ballet éphémère, soleil et terre s’effleuraient aux horizons. 

Les larmes me vinrent... la perfection de cet instant me coupait le souffle. Mon coeur et mon âme tremblaient d’humilité devant une telle splendeur.

Ce spectacle fabuleux se fondit en moi  et diffusa son énergie dans mon corps et mon être... 

Au-delà de ce portrait fabuleux que j’observais, je me sentais à l’intérieur de ce paysage. Cette peinture comme une expression de vie passait au-travers moi et j’étais une expérience de vie passant dans ce décor. Je faisais partie intégrante de cette majustueuse nature. Tout me semblait lié dans une danse fabuleuse des êtres et des éléments. L’observateur et l’objet observé avait fusionné. Samadhi, instant d’internité où la vie peut très instantanément être vue dans sa plus grande magie, dans sa plus grande indicible magestuosité.

Depuis ce jour vit en moi la conscience que le monde, la nature et les êtres sont tous intimement unis dans une mystérieuse danse, celle de la vie, de la terre, de la lune et du soleil... danse de l’aurore et du crépuscule... une conviction que le bonheur des uns n’est complet qu’en se conjuguant au bonheur des autres...

yogiquement vôtre,

 

Claire

 

www.claireyogalife.com

 

pastedGraphic.pdf

Ajouter un commentaire